S’il existe un groupe trop méconnue et qui mériterait vraiment d’attiser plus d’un regard et d’une oreille vers leur musique, c’est bel et bien les 22-20’s. Leur premier album éponyme était tout simplement une pure merveille. De la dynamite à placer dans toutes les mains, même les plus sensibles.
Aujourd’hui, 6 ans plus tard, et j’ai peine à y croire, ils reviennent avec un nouvel album explosif : “Shake/Shiver/Moan“.
Préparez vous à redécouvrir le blues/rock les cocos.

J’étais en visite chez une amie, complètement folle de rock et avec une culture musicale grosse comme ça !

Comme d’habitude, l’invitation à boire le thé, les p’tits gâteaux, et le lait pour adoucir cette belle et chaude après-midi. Et puis tout à coup, une guitare, une batterie complètement déchainée, et des riffs enragés. Alors, sur le moment, doucement le thé, et puis en fait pas du tout même. Non !
Je m’approche de son pc tout pourrit d’ailleurs, et puis j’écoute attentivement. Et quelle révélation alors les p’tits gars. J’ai presque envie de dire que c’était l’une de mes meilleures après-midi.

Illico, j’rentre chez moi, j’défonce le clavier en tapant le nom de ce groupe , “22-20’s“, et puis, en fait pas grand chose. Même presque pas de résultat sur ces p’tis génies.

Juste que ces quatres anglais de Sleaford, dans le Lincolnshire. formés par Martin Trimble ont sorti un album éponyme en 2004 sans vraiment faire de folie.
Et pourtant, quelle claque ce disque. Très sincèrement, je crois que c’est pour moi le meilleur album de cette année. Avec des titres comme “Devil in me“, ou “Such a fool” ou encore l’incroyable “shoot your guns” (musique du moment les gars là !), les 22-20’s m’avaient définitivement rangé dans leurs fans les plus inconditionnels. Un disque explosif et qui ne contenait que des pistes toutes uniques et simplement énormes. Du pur génie ces types là.
Bon et puis ensuite, sans arrivée à se mettre d’accord sur la tournure que devait prendre le groupe, leur musique, ces crétins décident de se quitter et de nous laisser espérer un retour, d’autres riffs et un nouvel album.

Mais en 2008, le groupe se reforme, quelques concerts et un enregistrement studio pour finalement arriver à “Shake / Shiver / Moan
Et dès la première musique de l’album, on sent qu’ils n’ont pas changer du tout !
On part pour 38 min de pur rock/blues. Les titres s’enchaînent et doucement, on sent malgré tout une évolution plus pop-rock. Mais pas pour autant ennuyeux. On reste quand même avec les 22’20’s hein !

Il suffit de se laisser prendre par la fin du titre éponyme de l’album pour comprendre qu’ils n’ont pas fini de nous faire enrager les gars de Trimble. Dès l’intro, le groupe pose les bases de l’album. On ne peux pas s’empêcher de garder les morceaux et les paroles dans la tête. D’autant plus avec des pistes comme le superbe “Talk to me“. Un morceaux unique. Comme “Latest Heartbreak” et son rythme endiablé et entêtant. On reste ici avec des riffs toujours aussi sauvage, teigneux et puissant. Et au final, on se retrouve avec un disque simplement génial. Dans la lignée de leur précédent opus. Certes différend dans l’évolution de leur style musicale, mais toujours agressif, expéditif, et brillant. Et s’il faut attendre à nouveau 6 ans pour avoir un album de cette trampe, j’suis prêt à patienter le temps qu’il faudra !

Sorti seulement au Japon, on arrive pas à comprendre comment le reste du monde peux laisser passer un disque d’une telle force. Mais j’vous fais confiance alors pour faire passer le message !

Sortie :19 mai 2010
Acheter sur : Itunes